L’acceptation du bonheur en soi

Je vous propose une petite réflexion :

Y a t il un personnage de roman, de film, ou pourquoi pas un personnage réel qui vous évoque vraiment une belle capacité à accepter le bonheur?
Si vous n’en trouvez pas vous pouvez en créer un ! Vous pouvez aussi partir d’un personnage existant et le changer un peu… Vous êtes la scénariste… Profitez du « Tout est possible » !
Ne vous mettez pas la pression pour répondre rapidement… Branchez vous simplement sur l’idée et…
Laissez votre imagination, votre vécu, vos souvenirs de lecture ou de films vous guider… vous inspirer !
A quoi ressemblerait cette personne douée pour le bonheur. Quelles seraient ses qualités essentielles… Quelles actions serait-elle capable de mettre en oeuvre…
Qu’est ce qui vous touche particulièrement dans ce personnage (ou peut-être CES personnages différents) que vous allez évoquer…

Et si vous le souhaitez vous pouvez vous laisser inspirer par l’exemple suivant :

Mon modèle de personnage doué pour le bonheur :

L’ange dans « Le rire de l’ange » de Henri Gougaud dit :

« J’aime ces êtres infiniment… Vois comme la peur les abîme, ils ont besoin d’être surpris. La surprise réveille l’âme, ravive les regards, fait danser dans le corps les mille et mille grains de lumière vivante qui font les frissons délicieux. »

 Une personne douée pour le bonheur est toujours d’accord de se laisser surprendre… Elle se dit « On n’est pas à l’abri d’un miracle ».

Dans le rire de l’ange… Lila est une femme dont le mari qu’elle aime et désire d’un amour gourmand et joyeux, va être pendu.
Pour retarder la sentence elle prétend qu’il est un faiseur de miracles… et les juges troublés le mettent au défi de guérir les malades du village…
Peu importe ce qui se passe ensuite qui suit le scénario du romancier…
Le personnage de Lila est pour moi le modèle de l’ouverture au bonheur.

J’aime l’audace et la foi de Lila, elle défend son bonheur bec et ongles, Elle n’hésite pas à mentir pour se sauver et sauver son homme…

Elle ignore totalement où la mènera cette affirmation mais elle tente sa chance ! Elle est droite dans son axe qui est de jouir de sa vie et d’aimer qui elle aime sans laisser la moindre place au doute… jusqu’à son dernier souffle… et ce désir entier et vivant lui donne toute l’assurance et la hardiesse nécessaires pour suivre sa voie… pour inviter la bonne surprise, pour offrir une place au rebelle parmi les impossibles.

Ce personnage me touche car cette femme remet en cause la raison, la logique du contrôle, de la prévision qui m’attirent encore trop souvent dans la prison de la répétition, du rabâchage, du recommencement perpétuel des douleurs passées.

J’appelle l’esprit de Lila au secours lorsque je me sens coincée, je me branche sur les ressources de ce personnage pour laisser ma créativité être ravivée, pour retrouver la Foi…
Et sans devenir aussi hardie et inspirée qu’elle je gagne un peu de terrain.

Catégories :

Un commentaire

  1. Accepter le bonheur c’est peut être la capacité à dire oui à ce qui est

    Je pense au personnage du livre : »Le vieil homme qui ne voulait pas fêter son centième anniversaire » Chaque fois qu’il lui arrive quelque chose il se dit : Les choses sont ce qu’elles sont, elles ont été ce qu’elles ont été… Et il poursuit sa route sans se mettre dans tous ses états….

    Cela évoque aussi pour moi la disposition à l’accueil dont nous parle Gide…

    Très gros bisous Michèle

    Michèle Bensusan Hentges 06 11 16 82 61 micheb@wanadoo.fr
    Merci pour ce retour et cet exemple parlant 😍

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s